Faveeo SA lance au grand public une plateforme de veille d'un nouveau genre qui accélère et simplifie la recherche sur Internet

La plateforme, créée par des anciens du CERN, de l'EPFL conjointement avec des sociologues de Suisse et du Québec, accélère la découverte d'informations et d'actualités grâce à son moteur de recherche innovant. L'équipe invite les 250 premiers internautes à profiter d'un abonnement à vie pour 70 euros.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
L'interface visuelle de Faveeo permet de facilement créer des recherches avancées

L'interface visuelle de Faveeo permet de facilement créer des recherches avancées

Nous avons voulu accélérer la découverte et le tri du contenu sur internet car nous avons réalisé que pour suivre un sujet précis, une industrie ou un intérêt, nous étions souvent en train de répéter les mêmes recherches jour après jour.

Genève, Suisse (PRWEB) 11 Décembre 2012

Faveeo, une startup Québéco-Suisse créee cet été par deux sociologues et deux ingénieurs ex-CERN et EPFL, lance la première version de sa plateforme visuelle de recherche et de découverte de contenu sur internet. L'objectif de la plateforme est d'accélérer la découverte et le tri à toutes les étapes de la recherche, notamment en aidant l'utilisateur dans la création de filtres de recherches avancés, liés à ses centres d'intérêt.

Aujourd'hui l'équipe invite les internautes à contribuer à la finalisation de leur projet, notamment afin de permettre son déploiement en français, au travers d'une campagne de financement participatif.. Les internautes peuvent profiter, durant une période limitée de 30 jours, de l'opportunité de prendre un abonnement d'une année pour 20 euros (75% de réduction) et aussi d'une abonnement « à vie » pour 70 euros. Cliquez ici pour voir les détails au sujet de la campagne.

En échange de leurs contributions, l'équipe propose aussi des cadeaux intéressants, notamment des affiches stylées, des sacs en coton affichant les personnages du film « Faveeo » des autocollants, ainsi que des graines « surprise » à planter, afin d'illustrer qu'en aidant le projet, les utilisateurs sèment quelque chose, qui pourra grandir et pleinement se réaliser.

Grâce à un outil visuel de recherche innovant facilitant la recherche avancée notamment en utilisant des suggestions « sémantiques » de mots clés et de concepts reliés à une requête, les utilisateurs peuvent se créer plusieurs « magazines », séparés par domaine en fonction de leurs intérêts.

Une fois lancés, ces « magazines » surveillent le web et les réseaux sociaux afin de découvrir, filtrer et recommander du contenu intéressant et pertinent. Le moteur de découverte et de recommandation s'adapte alors constamment au retour de l'utilisateur afin de déterminer les mots-clés, les sources et le type de publication qui correspond le mieux à ses besoins.

La démocratisation des solutions avancées de veille numérique

« Nous avons voulu accélérer la découverte et le tri du contenu disponible, car nous avons réalisé que pour suivre un sujet précis, une industrie ou un intérêt, nous étions souvent en train de répéter les mêmes recherches jour après jour, ce qui n'est vraiment pas très efficace et est surtout très chronophage. » explique Alexis Dufresne, co-fondateur et directeur de Faveeo, originaire de Montréal.

Normalement ce genre d'applications de recherche avancée est uniquement disponible pour les grandes organisations, mais aujourd'hui Faveeo veut changer cela en permettant aux internautes d'avoir accès à leur outil de recherche à la fine pointe. C'est pour cette raison que l'équipe invite les internautes francophones à contribuer au projet afin de les aider à réaliser leur objectif de démocratisation.

Faveeo est une plateforme de découverte et de tri de contenu idéale pour les blogueurs, editeurs, journalistes, étudiants ainsi que pour toute personne ou organisation ayant un besoin de faire de la veille sur un sujet précis, une industrie, un concept, un compétiteur. La plateforme accélère grandement la découverte et le tri de contenu et bien que le système soit beaucoup plus puissant qu'un lecteur RSS, il peut servir d'alternative à ces lecteurs qui ont tendance à submerger les utilisateurs d'informations non-filtrées.

« Aujourd'hui, le fardeau de tri et de filtre des informations revient à l'utilisateur et malheureusement la plupart n'ont simplement pas le temps de filtrer correctement le contenu eux-mêmes. » ajoute Kian Rieben, co-fondateur de Faveeo et titulaire d'une maîtrise en Anthropologie des techniques à l'université de Neuchâtel en Suisse.

«Notre produit est aussi une alternative aux systèmes de personnalisation souvent trop simples qui tendent à essayer de « deviner » l'ensemble de la complexité des intérêts d'un utilsateur. Notre approche est plus subtile, car nous essayons de nous concentrer sur les préférences de l'utilisateur un sujet à la fois, en analysant ses interaction avec le contenu proposé pour une thématique et de là, en proposant le meilleur contenu possible pour cette recherche. Nous personnalisons donc en travaillant en profondeur sur les retours direct des utilisateurs, un intérêt à la fois. », décrit Nicholas Wolff, co-fondateurr, titulaire d'une maîtrise en ingénieur logiciel de l'EPFL et directeur technique de Faveeo.

« En mettant en commun nos compétences en sciences sociales ainsi que les expériences techniques de nos collaborateurs anciennement au CERN et à l'EPFL, notre équipe a réussi à mettre en place des algorithmes avancés de tri et de filtre du contenu de qualité en fonction de divers paramètres qui sont non seulement techniques, mais qui sont aussi sensibles à la subjectivité et au contexte de l'utilisateur. » explique Alexis Dufresne.

En conclusion, l'équipe invite les internautes à aider Faveeo dans le développement de sa version francophone en participant à leur campagne de financement participatif. C'est une excellente occasion pour les utilisateurs de réserver un accès à vie à la plateforme, pour seulement 70 euros.

Faveeo à été fondé à Genève en 2012 par des anciens du CERN, de l'EPFL, ainsi que des sociologues de l'Université de Neuchâtel et de l'UQAM. Ayant un bureau à Genève et une représentation à Montréal, l'équipe compte parmi ses clients REN21, l'école de management de Frankfurt ainsi que l'Union Internationale contre le Cancer.

Cliquez ici pour accéder à la campagne de financement et aider à réaliser la version française du projet!

Vous pouvez suivre l'équipe Faveeo sur Twitter sur le compte @faveeo.


Contact

  • Alexis Dufresne
    Faveeo
    +41 79 529 6798
    Email

Fichiers joints

Pour les 30 prochains jours, l'équipe de Faveeo demande aux internautes de les aider à développer une version française du produit Description de Faveeo

Pour les 30 prochains jours, l'équipe de Faveeo demande aux internautes de les aider à développer une version française du produit


L'équipe de Faveeo offre un accès à vie pour les 250 premiers utilisateurs à contribuer au projet Offre spéciale de noel, un accès à vie pour 70 euros!

L'équipe de Faveeo offre un accès à vie pour les 250 premiers utilisateurs à contribuer au projet


Votre magazine, une fois configuré. Il découvre et trie le contenu afin de faire remonter la qualité Votre magazine, une fois configuré.

Votre magazine, une fois configuré. Il découvre et trie le contenu afin de faire remonter la qualité