Le Feu Vert donné par la FDA à l’utilisation du Truvada* comme Prévention de la Transmission du VIH Agite les Scientifiques En France

Autoriser une bithérapie antirétrovirale pour prévenir l'acquisition du VIH chez des personnes non encore infectées pose des problèmes de santé publique et d'éthique qui occuperons de nombreux débats lors du Congrès ISHEID à Marseille les 23-25 Mai 2012

Marseille, France (PRWEB) 14 Mai 2012

L'annonce est tombée le 11 Mai comme un coup de tonnerre sur la communauté scientifique Française et les associations de malades: la FDA (Food and Drug Administration) vient de donner son accord pour l'utilisation du Truvada*, à 19 voix contre 3, pour permettre la prescription de cette combinaison de 2 antirétroviraux pour prévenir l'acquisition du VIH.

Cela intervient à un stade où les études sur de telles stratégies ne sont pas terminées et ne sont pas toutes concordantes, soulevant de graves questions:
-selon les populations étudiées cela va d'une inefficacité à plus de 70% d'efficacité, avec une moyenne de 42%
-il s'agit de donner à vie des médicaments potentiellement toxiques à des personnes saines
-cela risque de banaliser la non utilisation du préservatif et d'aboutir à une flambée d'autres maladies sexuellement transmissibles
-seules les personnes qui pourront se payer cette prophylaxie le feront, et un marché noir du produit va s'amplifier
-est-il éthique de donner accès à des antirétroviraux à des personnes saines alors que dans le monde des millions de malades du VIH/SIDA n'ont pas accès à ces traitements, et meurent de leur maladie, pour des raisons économiques?

Le congrès ISHEID qui se tiendra au Parc Chanot à Marseille et accueillera plus de 1000 spécialistes internationaux du SIDA du 23 au 25 Mai prochains a prévu de larges débats sur ce thème lors de deux de ses sessions.


Contact

  • Alain Lafeuillade
    Service des Maladies Infectieuses
    0494145084
    Email

Fichiers joints

Programme Final ISHEID 2012 Programme Final ISHEID 2012

ISHEID2012: Parc Chanot, Marsille