AIC 2012 : Grenoble, capitale de la climatologie. 5 au 8 septembre 2012 - Maison MINATEC 3, parvis Louis Néel - Polygone Scientifique – Grenoble

Pendant quatre jours à Grenoble, du 5 au 8 septembre 2012, près de 250 spécialistes venus du monde entier, dont 3 co-lauréats du Prix Nobel de la Paix 2007, se retrouveront sur le thème « Climats régionaux : observation et modélisation »

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
AIC 2012 : 25ème colloque de l'Association Internationale de Climatologie

AIC 2012 : 25ème colloque de l'Association Internationale de Climatologie

Du 5 au 8 septembre 2012, Grenoble accueille le 25ème colloque de l'Association internationale de climatologie (AIC). Pendant quatre jours, près de 250 spécialistes venus du monde entier, dont 3 co-lauréats du Prix Nobel de la Paix 2007, se retrouveront sur le thème « Climats régionaux : observation et modélisation » pour échanger sur les dernières avancées dans l'étude du climat et mieux anticiper les conséquences humaines et environnementales du changement climatique.
Organisé par le Laboratoire d'étude des transferts en hydrologie et environnement (LTHE - UMR 5564, UJF/CNRS/IRD/Grenoble INP), en partenariat avec le Labex OSUG@2020, cet événement scientifique marque le 25ème anniversaire de l'AIC et un retour aux sources.

La capitale des Alpes possède une histoire scientifique ancienne et particulièrement riche dans le domaine des recherches en climatologie.
Dès les années 60, Grenoble s'est affirmée au niveau international comme le fer de lance de la recherche scientifique en modélisation et en climatologie grâce à ses physiciens et géographes. En fêtant son 25ème anniversaire à Grenoble, l'Association internationale de climatologie rend ainsi hommage à « l'Ecole grenobloise » de climatologie, initiée par Charles-Pierre Péguy (1915-2005). Cette édition du colloque annuel de l'AIC est également une reconnaissance de la qualité des recherches menées au sein du Laboratoire d'étude des transferts en hydrologie et environnement (LTHE) de Grenoble, un des laboratoires français de référence dans le domaine des recherches sur le cycle de l'eau et ses liens avec les évolutions climatiques et environnementales.

Du 5 au 8 septembre 2012, avec près de 250 scientifiques issus de 25 pays, plus de 130 communications écrites, 62 communication orales, 65 posters scientifiques, des conférenciers de renom, dont 3 co-lauréats du Prix Nobel de la Paix 2007 (dans le cadre des travaux du GIEC), la capitale des Alpes sera aussi pendant quelques jours la capitale mondiale de la climatologie francophone.
A travers ses six sessions thématiques, le colloque AIC 2012 permettra d'aborder différentes approches complémentaires de la climatologie : « Mesure et instrumentation », « Les climats tropicaux », « Agro- et topoclimatologie » », « Modélisation climatique », « Climat et télédétection », « Aléas climatiques et impacts ».

Une expertise sur les changements climatiques

Les colloques de l'AIC sont pluridisciplinaires et partent d'exemples et/ou de concepts abordant la climatologie sous ses aspects physiques mais en tenant compte des interactions avec la société, l'objectif étant de promouvoir les recherches et applications en climatologie fondamentale et appliquée.
Le colloque organisé à Grenoble sur le thème « Climats régionaux : observation et modélisation », cherche à faire un point sur les avancées de la modélisation régionale du climat et sa validation grâce aux mesures et observations provenant des réseaux au sol ou de la télédétection, tout en associant le plus largement possible la communauté socio-économique à l'écoute d'une expertise sur les changements climatiques. Il est en particulier un lieu d'échanges sur les programmes et actions de recherche sur l'étude du climat et du changement climatique, en lien avec des partenaires nationaux et internationaux, notamment sur les espaces de montagnes ainsi que sur les domaines méditerranéens et tropicaux.
« Dans la perspective d'une meilleure compréhension et prise en compte des variations climatiques d'ordre régional, les résultats exposés et publiés favoriseront donc assurément les transferts de technologies et les services aux entreprises, dans le domaine de l'évaluation environnementale, de l'aménagement du territoire, de l'agriculture, de l'urbanisme ou bien encore par exemple du tourisme et de la santé », précisent les deux responsables grenoblois du colloque AIC 2012, Sylvain Bigot et Sandra Rome, enseignants-chercheurs à l'Université Joseph Fourier et au LTHE.

Site Internet du colloque AIC 2012 : http://aic2012.sciencesconf.org/

En savoir plus sur le LTHE

Le Laboratoire d'étude des transferts en hydrologie et environnement (LTHE - UMR 5564, UJF/CNRS/IRD/Grenoble INP) est un des laboratoires français de référence dans le domaine des recherches sur le cycle de l'eau et ses liens avec les évolutions climatiques et environnementales. Regroupant environ 120 personnes, et maîtrisant un savoir-faire reconnu en instrumentation et en expérimentation, il implique diverses stratégies d'observation allant de la parcelle aux grands ensembles climatiques régionaux, avec une recherche sur les mécanismes et des approches de modélisation intégrée, sur des domaines très différents (milieux de montagne, espaces tropicaux, espaces méditerranéen,...). Dans tous ces domaines, le LTHE conjugue recherche, formation à la recherche et coopérations internationales, notamment avec les pays du Sud (Amérique du Sud, Afrique de l'Ouest, Asie).
Le personnel permanent du LTHE est composé de chercheurs du CNRS et de l'IRD, ainsi que d'enseignants-chercheurs de l'Université Joseph Fourier et de Grenoble INP. Le LTHE appartient à l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG), structure fédérative qui regroupe des laboratoires grenoblois de géophysique et de sciences de l'Univers. Le projet OSUG@2010, stratégies innovantes pour l'observation et la modélisation des systèmes naturels, a été sélectionné comme un des 100 laboratoires d'excellence (Labex) au niveau national.
Site Internet : http://www.lthe.fr/

En savoir plus sur l'AIC

L'Association internationale de climatologie (AIC) a pour but le développement des relations entre les climatologues par la promotion : d'échanges d'informations concernant les études climatologiques ; d'activités scientifiques communes à ses membres ; de réunions et colloques ; de publications de travaux scientifiques. Cette association, dont la langue de travail est le français, a été fondée en juin 1988, la même année que la création du GIEC (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat).
Site Internet : http://www.climato.be/aic/

Les partenaires du colloque AIC 2012
Principaux partenaires : OSUG - Labex OSUG@2010, Région Rhône-Alpes - l'ARC Environnement.
Autres partenaires : Institut national des sciences de l'Univers (INSU) du CNRS, la Zone atelier Alpes (ZAA) du CNRS (INEE), EDF, Météo-France, Université Joseph Fourier - Grenoble 1, Grenoble - Alpes Métropole, Ville de Grenoble, Conseil général de l'Isère, Agence universitaire de la francophonie (AUF), Institut de recherche pour le développement (IRD), Compagnie nationale du Rhône (CNR), SOGREAH - Groupe ARTELIA, Grenoble INP, UMR ESPACE (Nice).
Sponsors : Maison Minatec (CEA), Délégation Alpes du CNRS, Air France - KLM

Contacts organisateurs

Colloque_AIC2012(arobase)ujf-grenoble(point)fr
Sylvain Bigot : sylvain.bigot(arobase)ujf-grenoble(point)fr - Tél. 04 56 52 09 78.
Sandra Rome : sandra.rome(arobase)ujf-grenoble(point)fr - Tél. 04 76 82 20 76.

Contact presse : Muriel Jakobiak-Fontana - 0671069226/0476514498 - muriel.jakobiak(arobase)ujf-grenoble(point)fr


Contact

  • Muriel Jakobiak-Fontana

    04 76 51 44 98
    Email