Un été avec Jack Kerouac: exposition au musée des Lettres et Manuscrits jusqu'au 19 août 2012

Avec une exposition au musée des Lettres et Manuscrits, la parution de deux inédits et la sortie du film de Salles inspiré par le célèbre Sur la Route le 23 mai dernier,

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

(PRWEB) 15 Août 2012

Avec une exposition au musée des Lettres et Manuscrits, la parution de deux inédits et la sortie du film de Salles inspiré par le célèbre Sur la Route le 23 mai dernier, impossible de passer à côté de Jack Kerouac cet été.

Deux ouvrages inédits de Kerouac paraissent pour la première fois : Et les hippopotames ont bouilli vifs dans leurs piscines, coécrit avec William Burroughs le livre raconte sous forme romanesque une histoire vraie : l’histoire d’un meurtre dont ils furent des protagonistes secondaires. Et la pièce Beat Generation qui relate des épisodes fondateurs de la vie de l’écrivain.

Encore visible jusqu’au 19 août, le célèbre manuscrit du roman Sur la Route fait l’objet d’une exposition extraordinaire. Ecrit en 1951 ce livre en grande partie autobiographique, raconte l’épopée de Kerouac et de son ami Neal Cassady à travers les Etats Unis. D’après la légende Jack Kerouac a écrit ce texte dans la fièvre, en vingt jours seulement en utilisant la technique de prose spontanée empruntée aux des surréalistes. Afin de ne pas perdre de temps en rechargeant sa machine à écrire, Jack Kerouac a scotché les feuillets de papier calque bout à bout créant ainsi un rouleau de plus de 36 m de long. "Je l'ai fait passer dans la machine à écrire et donc pas de paragraphes, l'ai déroulé sur le plancher et il ressemble à la route", écrit Jack Kerouac en mai 1951. Le rouleau imprimé et édité comporte 370 pages. "J'ai écrit ce livre sous l'emprise du café : 6.000 mots par jour, 12.000 le premier jour et 15.000 le dernier". Kerouac mettra six ans à le faire publier car il refuse les demandes des éditeurs (changer les noms réels des protagonistes, créer des chapitres, réviser le texte, retirer des scènes trop choquantes). Quand finalement, il acceptera en partie les corrections, le roman sera publié en 1957 et connaîtra un succès phénoménal. Plus de cinquante ans après sa parution, "Sur la route" est, le livre le plus volé dans les librairies américaines. Considéré comme un des écrits fondateurs de la Beat Generation, Sur la Route est inspiré par courant révolutionnaire du bebop de ses idoles du jazz : Dizzy Gillespie, Lester Young, Thelonious Monk etc. Kerouac écrit au rythme du jazz, et ses mots résonnent comme un solo d’Art Blakey.

Communicaid a ainsi profité de cet evènement afin d'inserer dans ses cours d'anglais des ouvrages de Jack Kerouac. En alliant culture et histoire, apprendre l'anglais devient plus ludique.


Contact