Le Congé Individuel de Formation, une voie pour sécuriser son parcours professionnel

L'Observatoire des Transitions Professionnelles® (OTP) a publié cet été sa deuxième étude sur les parcours de transition professionnelle de 40 607 salariés ayant bénéficié d'un Congé Individuel de Formation (CIF). Ce total rassemble 57 % du nombre de salariés ayant terminé un CIF en France au cours de la période 2009 ou 2010.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
L'Observatoire des Transitions Professionnelles® (OTP) a publié cet été sa deuxième étude

L'Observatoire des Transitions Professionnelles® (OTP) a publié cet été sa deuxième étude

(PRWEB) 17 Août 2012

L'Observatoire des Transitions Professionnelles® (OTP) a publié cet été sa deuxième étude sur les parcours de transition professionnelle de 40 607 salariés ayant bénéficié d'un Congé Individuel de Formation (CIF). Ce total rassemble 57 % du nombre de salariés ayant terminé un CIF en France au cours de la période 2009 ou 2010.

Cette étude est la première à montrer, à grande échelle, comment des salariés souvent peu qualifiés se préparent à passer d'un métier à un autre grâce au Congé Individuel de Formation. Elle montre également le lien entre le métier exercé au départ et la formation envisagée pour se réorienter ou se spécialiser.

Quelques informations à retrouver dans le Dossier de Presse joint :

L'étude révèle que 41 % des salariés bénéficiaires de CIF ont au mieux un BEP (niveaux V et VI).

Ils sont issus à 70 % d'une petite ou moyenne entreprise, contre 49 % des salariés en France.

Ils ont en moyenne 14 ans d'ancienneté professionnelle au moment d'entrer en formation.

En souhaitant se former, 81 % recherchent un changement de domaine de compétences. 36 % désirent également augmenter leur niveau de diplôme.

La moitié provient de trois secteurs d'activité :

  •          « le commerce, la réparation automobile et domestique » ;
  •          « l'industrie manufacturière » ;
  •          « le transport et l'entreposage ».

Trois spécialités de formation sont les plus souvent sollicitées :

  •          « le transport, manutention et magasinage » (20 %) ;
  •          « la santé » (8 %) ;
  •          « le travail social » (6 %).

« Les salariés de PME peu qualifiés, public prioritaire des Fongecif »

Pour Bernard Richard, vice-président du Fongecif Bretagne, et Vincent Pigache, vice-président du Fongecif Ile-de-France, s'exprimant au nom des sept Fongecif membres de l'OTP ® :

« Depuis 1983, le réseau des Fongecif a pris en charge près de 1 million de parcours individualisés de formation.

Les salariés issus de PME font partie du public prioritaire dans les financements des Fongecif ainsi que les salariés de plus faible niveau de qualification, potentiellement plus fragiles sur le marché de l'emploi.

Majoritairement, ces salariés aspirent à sécuriser leur parcours professionnel. Ce changement envisagé renforcera parfois leurs compétences par une spécialisation, et souvent leur employabilité. »

> La situation du salarié après sa formation fera l'objet de la prochaine étude de l'OTP®, qui réunit sept Fongecif : Alsace, Bretagne, Centre, Ile-de-France, Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes.

Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet à tout salarié en contrat de travail à durée indéterminée (CIF-CDI) ainsi qu'à tout salarié titulaire ou demandeur d'emploi ancien titulaire d'un contrat de travail à durée déterminée (CIF-CDD), et sous certaines conditions, de suivre, à son initiative et à titre individuel, une formation de son choix.

FONGECIF : Fonds de gestion du Congé Individuel de Formation


Contact

  • Thierry BERGER

    +33 (0)6 82 81 38 72
    Email

Fichiers joints