En 2012, quelles entreprises françaises ont été rachetées ? Pour la 2ème année consécutive, le JDN publie un dossier complet en partenariat avec Bureau Van Djik.

En 2012, quelles entreprises françaises ont été rachetées ? Pour la 2ème année consécutive, le JDN publie un dossier complet en partenariat avec Bureau Van Djik.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

A Boulogne-Billancourt, le 24 janvier 2013 (PRWEB) 28 Janvier 2013

En 2012, quelles entreprises françaises ont été rachetées ? Par qui ? Pour quel montant ? Pour la 2ème année consécutive, le JDN publie un dossier complet en partenariat avec Bureau Van Djik.

Au moins 327 PME et grandes entreprises tricolores ont fait l’objet d’un rachat, contre 352 en 2011. Une grande majorité d’entre elles (77) ont été rachetées par des groupes américains.
Nos voisins européens s’intéressent également aux sociétés de l’Hexagone. Si les rachats par des sociétés britanniques se stabilisent, ceux venus d’outre-Rhin sont en forte hausse avec une progression de 44% vs 2011.

L’Ile-de-France, une région attractive pour les investisseurs
Comme en 2011, 53% des entreprises françaises, soit 121, rachetées par une entreprise étrangère ont leur siège en Ile-de-France. Viennent ensuite les entreprises installées en Rhône-Alpes (30), en Aquitaine (13) et en région PACA (12).

Des entreprises de services, des rachats inférieurs à 100 millions d’euros
C’est une nouvelle fois le secteur des services qui a le plus fait l’objet de rachats d’entreprises (122), suivi par le secteur des « Equipements » (machines-outils…). L’industrie de la chimie attire, en revanche, moins d’acquéreurs qu’en 2011.

Pour une grande majorité de ces rachats (81%), la facture est inférieure à 100 millions d’euros. Dans le détail, ce sont les achats inférieurs à 5 millions d’euros qui ont été le plus fréquents (36%).

Retrouvez l’intégralité de ce dossier sur JDN

A propos de…

Avec près de 2 millions de visiteurs uniques chaque mois*, le JDN est le leader des sites BtoB. Il s’adresse essentiellement aux cadres dirigeants audacieux et dans l’action que ce soit pour leur entreprise ou pour eux-mêmes. C’est le site de la mutation économique. Il est édité par le groupe CCM Benchmark, 9ème groupe internet français avec plus de 19 millions de visiteurs uniques
*Source Médiamétrie novembre 2012

Bureau van Dijk (bvdinfo) édite une gamme d’outils d’informations sur les entreprises (DIANE, AMADEUS, ORBIS ou MINT,…) associant des données de qualité à de puissants logiciels de restitutions. La société est considérée comme l’un des leaders du marché du marketing informationnel et financier. ZEPHYR qui a servi de base à l’élaboration de cet article est un outil d’analyse et de veille sur les transactions de fusions-acquisitions, introductions en Bourse, joint-venture et capital-investissement. Sa couverture est mondiale. En 2012, 91.500 opérations ont été analysées.


Contact

  • Thomas PERATHONER
    BUREAU VAN DIJK FRANCE
    01 53 45 46 26 Responsable de la Relation Client
    Email
  • Anne BIDOLI
    LE JOURNAL DU NET
    01 47 79 51 74 Contact Presse
    Email