10 conseils pratiques pour réduire sa facture de chauffage

Le froid s’installe et la facture d’électricité commence à grimper. Le site http://www.eco2energie.com a mis en ligne 10 conseils pratiques pour réduire sa facture de chauffage.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

Logo du site

Ne pensez plus économie mais inertie.

(PRWEB) 4 Décembre 2013

Le froid s’installe et la facture d’électricité commence à grimper. Le site http://www.eco2energie.com a mis en ligne 10 conseils pratiques pour réduire sa facture de chauffage

1) Repenser son ventilation et la circulation de l’air
La ventilation, si elle est indispensable pour assainir l'air ambiant, elle ne doit pas se transformer en passoire énergétique. En hiver, il faut la limiter au minimum afin de maintenir l’intérieur le plus hermétique possible. Ventiler en journée et fermer les ouvertures lorsque la température redescend. Attention : ne pas hésiter à ventiler pour autant, l’apparition de condensation ou d’humidité est signe d’une ventilation insuffisante.

2) Calfeutrer ses portes et fenêtres
Il est primordial d’éviter les fuites d’air autour des fenêtres et des portes. Repérer les zones à calfeutrer en passant sa main devant les ouvertures et les jointures des portes et fenêtres. Une fois déterminées les zones de déperdition de chaleur, il faudra s'équiper dans un magasin de bricolage. Plusieurs solutions sont envisageables :

  • Pour les fenêtres : il existe des joints à coller (en plastique ou mousse) ou des joints à fixer (en métal ou silicone).
  • Pour les portes : il existe des baguettes de bas de porte, des plinthes ou des coussins pour bas de porte.

3) Fermer les stores et volets
Les surfaces vitrées au sein d’une maison ou d’un appartement apportent de l’énergie dans l'habitat via les rayons du soleil et font perdre de l’énergie par échange thermique avec l’extérieur. Il faut donc ouvrir en grand la journée (si la température extérieure n’est pas trop froide) afin de récupérer et d’emmagasiner le maximum d’énergie. Mais surtout, il faut fermer tous les volets ou stores de son habitation dès la nuit tombée. La fermeture de tous les volets de l'habitat créera une lame d’air semi renouvelée entre le volet et la vitre qui renforcera l'isolation. L’installation de rideaux isolants participera aussi au renforcement de l'isolation. Afin d’être le plus efficace possible, les rideaux devront laisser passer le moins d’air possible pour créer une lame d’air entre la fenêtre et le rideau.

4) Installer des thermostats et réguler sa température
Il existe différents types de thermostats; le thermostat d’ambiance est l’une des plus anciennes solutions pour réguler sa température et piloter son appareil de chauffe. En le couplant avec des robinets thermostatiques il est possible de mieux gérer encore chaque zone de chauffe. Exemple de programmation : La température recommandée par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) est de 19°C dans les pièces à vivre. Pendant la nuit on peut descendre cette température d’au moins 3 °C. Pour les chambres opter pour une température de 16 °C de jour comme de nuit. Il conviendra alors de bien fermer les portes de chaque pièce.

5) Diminuer la température de chauffage de 1°C
C’est une recommandation de l’ADEME, chaque degré en moins représente une économie de 7% du coût du chauffage.

6) Entretenir ses radiateurs
Si l'on a un chauffage central, il faut purger régulièrement ses radiateurs (plusieurs fois par an), en commençant d’abord par les radiateurs les plus bas. L’air contenu dans les radiateurs empêche la bonne circulation de la chaleur et crée des disfonctionnements dans l’ensemble du réseau de chauffage. La poussière retient également la chaleur et empêche une convection correcte des appareils. De même, mieux vaut éviter de placer des objets devant les radiateurs. Au contraire, il faut placer des panneaux réflecteurs (frigolite + aluminium) pour limiter jusqu’à 70% les pertes de chaleur à travers du mur.

7) Ne pensez plus économie mais inertie
Une maison ou un appartement emmagasine la chaleur comme une batterie emmagasine l’énergie. Lorsque l'on coupe le chauffage, la température baisse lentement. C’est le phénomène d’inertie thermique. Il se produit aussi lorsque l'on met en route la chauffage, la température met du temps à augmenter car la maison est froide, c’est très énergivore. Si l'on habite une maison, il ne faut pas couper son chauffage toutes les 5 minutes, on dépense plus d’énergie pour réchauffer que l'on en gagné en éteignant. Mieux vaut baisser plutôt la température à 10°C si l'on s'absent moins de 48 heures. Si l'on part plus de 48 heures, on peux couper le chauffage (ou le laisser en mode hors gel).

8) Isolez les tuyauteries
Cela concerne tous les tuyaux situés dans des parties non ou peu chauffées. Il est très facile de placer une gaine en mousse dessus. Il en existe de différentes tailles et elles se découpent très facilement. On peut gagner ainsi 6 euros par an par mètre de tuyau isolé.

9) Fermer correctement ses portes
Déjà évoqué dans le point 4, la fermeture des portes des locaux les plus froids présente deux avantages : la non-transmission de l’air froid vers les parties les plus chaudes de la maison. De plus, la fermeture crée un espace clos, l’air contenu dans cette pièce agit alors comme isolant et va renforcer l’isolation thermique des autres pièces avoisinantes du logement. Il est donc tout à fait primordial de bien fermer les espaces non chauffés et les pièces en contact direct avec l’extérieur (véranda, hall d’entrée, salle de bain, garage…)

10) Changez de matériel
Même si cette opération peut parfois s’avérer onéreuse, il existe de nombreuses aides et dispositifs de financement pour la rénovation thermique (crédit d’impôt, certificats d’économie d’énergie, subvention de l’ANAH, de l’ADEME et de la Région, financement par un crédit à taux zéro, prime pour la rénovation énergétique de 1350 €, TVA réduite…). La prise en charge des travaux peut s’élever jusqu’à 100 % ! Les solutions les plus simples consistent souvent à rénover son isolation et votre matériel de chauffe.

Mais il existe d’autres options efficaces et innovantes. En cinq minutes et gratuitement, vous pouvez estimer votre consommation et vos futures économies ici :
http://www.eco2energie.com/simulation/

Olivier Corniglion - Attaché de presse
06 19 13 19 21 - olivier.corniglion (arobase) eco2energiecom


Contact

  • Olivier CORNIGLION
    COMPLEO SAS
    +33 6 19 13 19 21
    Email

Fichiers joints