Le Sphinx en soutien du rapport sur la violence en milieu scolaire remis par Eric Debarbieux au gouvernement

Eric Debarbieux, président de l’Observatoire international de la violence à l’école et directeur de la Délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, a récemment remis son rapport à Vincent Peillon concernant les violences qui s'exercent en milieu scolaire, tant entre élèves qu'envers les personnels, notamment les enseignants, les plus exposés. Il s'agit des résultats d'une grande enquête menée avec le soutien des logiciels Sphinx auprès de 20 000 personnels, soit 2.35% du total des enseignants, et 20 fois plus que n'importe lequel des sondages d'opinion jusqu'à présent.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
Le Sphinx Développement

Le Sphinx Développement

Le Sphinx, partenaire en matière d'études et de recherches.

Annecy, France (PRWEB) 30 Avril 2013

>>> Pour consulter le rapport

Cette enquête de victimation nationale dans l'enseignement secondaire constitue une étape importante en ce qu'elle photographie pour la première fois une situation inquiétante marquée par le harcèlement entre adultes, les injures des élèves et l'envie de partir d'un enseignant sur trois. A y regarder de plus près, tout n'est pas si simple et Eric Debarbieux met en évidence plusieurs résultats saillants :

‐ Un climat scolaire qui reste bon ou plutôt bon pour la majorité des personnels du second degré : 70,1% en donnent en effet une appréciation positive.

  • La relative rareté des violences physiques et la relative banalité des violences verbales.
‐ La confirmation d’une forte inégalité sociale : la violence est plus concentrée dans les dispositifs de l’éducation prioritaire (64% versus 26% hors éducation prioritaire).
‐ Le fait que la violence, quand elle existe, est interne aux établissements plus qu’intrusive ou commise par des inconnus.
‐ L’importance que peuvent prendre les tensions dans les équipes adultes.
‐ La très grande insatisfaction quant à la formation reçue : seuls 40,71% des répondants estiment avoir été bien ou plutôt bien préparés à leur métier.

Face à ce constat, ce point d'étape émet, plus que des propositions, tout un programme dans la durée, de manière à "arrêter l'amateurisme" en matière de violence scolaire. Les pistes sont nombreuses et concernent trois grands axes :

  •     l'évaluation et l'amélioration de la qualité du climat scolaire, avec au premier rang la gestion des tensions entre les différents personnels, l'amélioration de la prévention du harcèlement entre élèves et la mise en place de protocoles de gestion des crises
  •     Une meilleure prise en charge des personnels victimes, à travers l'accompagnement des personnels en souffrance et la mise en place d'une justice réparatrice
  •     La formation des personnels à la gestion des violences à l'école et le renforcement de communautés éducatives actives

Eric Debarbieux, conscient que le programme est ambitieux, n'en est pas à ses premières préconisations et, dans ses travaux, est toujours resté fidèle aux solutions Sphinx : « Toutes les grandes enquêtes de victimation que j'ai effectuées depuis 1993 l'ont été avec Sphinx, en France comme à l'international (Brésil, Mali, Sénégal, Djibouti, Burkina, Chili, Angleterre, Belgique, Espagne...). Le Sphinx me procure un très bel outil, dont j'apprécie depuis maintenant près de 20 ans l'ergonomie. ». Il souligne en particulier combien, dans un contexte aussi délicat, les logiciels Sphinx appportent un confort et une expertise en matière de collecte et d'analyse.

Le Sphinx fait en effet figure de partenaire de référence en matière d'études et de recherche. Depuis 2000, plus de 400 publications scientifiques – articles et chapitres d'ouvrages – ont mobilisé les logiciels Sphinx dans le cadre des travaux présentés. Depuis 2010, cette fréquence en hausse atteint même un taux de 50 travaux environ par an.

Les disciplines représentées par ces études françaises et internationales sont très diverses et recouvrent presque toutes les sections disciplinaires du CNRS : Sciences de l'Education mais aussi Santé et Médecine, Sciences de gestion, Sciences de l'Environnement, Psychologie et Sociologie, Sciences de la Communication, Informatique, Sport, Economie, Géographie, Arts, Tourisme, Techniques industrielles, Biologie...

Une reconnaissance héritée de plus de 25 ans de relations étroites de la société Sphinx avec le milieu de l'Education et de la Recherche, et attribuable, selon les analyses effectuées sur ces travaux, aux fonctionnalités d'analyses statistiques élémentaires ou multi-variées des solutions Sphinx, mais surtout à leur fonctionnalités d'analyse de contenu et lexicale. Une histoire amenée à durer puisque, justement, le prochain logiciel annoncé pour la rentrée de septembre dans la gamme Sphinx est dédié à l'analyse sémantique. De là à en conclure qu'il sera mobilisé pour les prochaines enquêtes de climat social en milieu scolaire...

>>> Pour suivre l'actualité Sphinx

A propos de Le Sphinx Développement
La société Le Sphinx Développement témoigne de 25 années d'expérience dans les métiers des études et de la statistique, qui ont fait d'elle une référence en matière d'enquêtes et d'analyse des données. Au travers de l'évolution de ses logiciels, elle a développé des compétences technologiques et méthodologiques et conduit depuis 10 ans une activité de prestations d'études. Forte d'une communauté de 50 000 utilisateurs de ses solutions, et à l'écoute permanente de l'évolution de ses besoins, elle lance aujourd'hui Sphinx Institute avec une riche expérience et un réel engagement dans le service client.


Contact

Follow us on: Contact's Facebook Contact's Twitter

Fichiers joints