Crowdfunding : WISEED lève 1 million d’euros auprès de sa communauté d’investisseurs particuliers

A l'heure où la finance participative explose sur tous les continents, WiSEED vient de réaliser pour son propre compte la plus forte levée de fonds participative en Europe. Forte de 15 000 membres, sa communauté d’investisseurs particuliers a investi 1 million d’euros dans la plateforme de crowdfunding dédiée aux startups.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

Toulouse, France (PRWEB) 15 Mai 2013

« Nous avons été étonné de l’engouement et de la rapidité de réaction de notre communauté. Sa mobilisation a permis de récolter 3 fois plus que prévu en moins de 3 semaines » indique Thierry Merquiol, président et co-fondateur de la société WiSEED.

Le constat est sans appel: les investisseurs particuliers veulent redonner du sens à leurs investissements. Las des produits mutualisés et intermédiés commercialisés sur le seul aspect défiscalisation, l’épargnant souhaite désormais choisir les sociétés dans lesquelles il va placer une fraction de son patrimoine. Il recherche un placement dans l’économie réelle, de proximité, créatrice de richesses au sens large. Bref, il veut devenir actionnaire au sens acteur du terme.

« L’environnement n’a jamais été aussi favorable au crowdfunding : ralentissement des prêts bancaires, volonté politique affichée – cf les Assises de l’Entrepreneuriat et les mesures retenues par François Hollande le 29 avril dernier -, ouverture réglementaire timide mais réelle,…) » précise Thierry Merquiol qui a participé à la rédaction des mesures retenues par les Assises de l’Entrepreneuriat et annoncées par François Hollande.

Nicolas Sérès, co-fondateur et directeur des opérations, renchérit : « la qualité de la sélection des entreprises dépend de la diversité des sélectionneurs, de leur indépendance de jugement et de l’étendue de leur compétence. Mise dans de bonnes conditions, « cette foule » est souvent plus experte que les experts. La grande différence de WiSEED vient de son approche entrepreneuriale du financement et de sa confiance dans les choix de la communauté ».

Grâce à cette levée de fonds, WiSEED va accélérer sa croissance sur le plan national (implantations locales) et va prendre une dimension internationale avant la fin 2014 (Europe, USA et Brésil). Recrutements, plan de communication, investissement seront au programme des mois à venir avec un seul objectif : démocratiser l’accès au capital des perles de demain qui créeront la richesse et les emplois dont notre pays a tant besoin et permettre à chacun de pouvoir investir à partir de 100 € dans la société de son choix.

Horizon 2015 : 50 entreprises financées par an, 15 000 investisseurs réguliers, 30 M€ investis via la plateforme http://www.wiseed.com .

WiSEED, précurseur mondial et leader européen, revendique à ce jour les chiffres suivants :

  • un comité de sélection de 15 000 membres,
  • 23 investissements dans des startups françaises (montant moyen de 150 k€),
  • réalisés par plus de 2 000 souscripteurs (montant moyen de 2 000 euros),
  • pour un montant de plus de 4 millions d’euros,
  • une sortie permettant une rentabilité de 45% net versée aux investisseurs (juillet 2012),
  • deux liquidations avec perte du capital investi.

A PROPOS DE WISEED

WiSEED propose aux investisseurs particuliers d’investir dans une classe d’actifs* jusqu’ici réservée aux investisseurs institutionnels, investisseurs qualifiés et aux business-angels. A partir de 100€, l’internaute investit dans une startup du catalogue en ligne après l’avoir choisie et après avoir participé(e) à sa sélection.
Mot-clé : finance participative, crowdfunding, startups, capital-risque, innovation, investir.

Plus d’informations sur le site de WiSEED, http://www.wiseed.com
Contact : t.merquiol (arobase) wiseed (point) eu ; n.seres (arobase) wiseed (point) eu
Tél : 05 31 61 62 63

  • L’attention du souscripteur est attirée sur les risques que comporte un investissement dans les jeunes entreprises. Les facteurs de risques afférents au Projet sont notamment le risque de perte partielle ou totale de l’investissement et le risque d’absence de liquidité de l’investissement. Par ailleurs le traitement fiscal de l’investissement dépend de la situation individuelle de chaque investisseur.


Contact

Follow us on: Contact's Facebook Contact's Twitter

Fichiers joints