Catherine Bocquet accède à la présidence de Numélink

Saint Etienne 13 juin 2013 – L’une des très rares femmes présidentes d’un cluster IT en France est Catherine Bocquet, dirigeante de SFI.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

Saint Etienne (PRWEB) 27 Juin 2013

Catherine Bocquet a été élue à la tête de Numélink lors de l'Assemblée Générale du 12 juin, succédant ainsi à Damien Charitat, qui présidait Numélink depuis 3 ans. Guillaume Beyens, Président lui aussi durant 6 ans, est devenu Président d'Honneur de Numélink. Engagée au sein du cluster depuis sa création en 2002, Catherine Bocquet a toujours été très investie dans la gouvernance puisqu'elle siégeait au bureau depuis 11 ans. Femme de caractère, elle dirige la société qu'elle a créé en 1995, SFI.

Pour Catherine Bocquet, Numélink est une longue histoire de travail collectif, de construction d’une filière, de rencontres et d’amitié. Des débuts difficiles, des temps forts et des succès ont ponctué la vie de Numélink, mais le cluster a pu bénéficier d’une forte implication des adhérents et de l’équipe de permanents dynamique et efficace.

« J’ai eu le plaisir de m’impliquer sur des projets qui m’ont tenu à cœur, comme la charte des bonnes pratiques qui a donné naissance par la suite au label national Entreprise Numérique Responsable », déclare Catherine Bocquet.

Depuis sa création, Numélink a porté des projets collectifs, comme celui de la CC des Pays de St-Bonnet le Château, qui a permis de faire collaborer 16 entreprises du numérique. En parallèle, de nombreux autres projets se sont succédés, inscrits dans un processus très bien rodé, via la labellisation Numélink.

« Personnellement, Numélink m’a surtout permis de bien connaître mes confrères, d’échanger avec eux et de me rendre compte que nous avions bien souvent les mêmes préoccupations, les mêmes points de vue, les mêmes difficultés à certains moments. C’est un grand réconfort quand on dirige une entreprise de ne pas se sentir seul », ajoute la Présidente de Numélink.

Pour son mandat de présidente, Catherine Bocquet a la volonté de renforcer les valeurs de solidarité, d’échange et de partage de Numélink, en améliorant notamment les services aux adhérents et le sentiment d’appartenance à un réseau, particulièrement auprès des jeunes adhérents.

« C’est la participation de tous qui permettra au final de tisser des liens. C’est très important pour notre jeune filière qui se doit d’être lisible et solide, aux yeux de tous », précise Catherine Bocquet.

Pour la Présidente de Numélink, avec l’arrivée d’Internet, les métiers du numérique ont complètement changé la société depuis une dizaine d’années. Elle précise également que la filière IT, maintenant plus mature se doit de maîtriser son développement, dans une harmonie d’ensemble dont Numélink peut être un pivot.

« Ingénieur en Informatique de formation, je crois beaucoup à l’avenir de cette filière et j’encourage les jeunes à venir la rejoindre. Je souhaite aussi profiter de la position que me donne cette présidence pour attirer une population féminine dans nos métiers qui sont de plus en plus désertés par les femmes, alors qu’elles pourraient y trouver des carrières très intéressantes », conclut Catherine Bocquet.

La composition du nouveau bureau de Numélink :
Présidente : Catherine Bocquet, SFI
Vice Président : Damien Charitat, Logic,
Vice Président : Jacques Fayolle, Télécom Saint-Etienne,
Vice Président Frédéric Peyrard, Doing,
Vice Président : Olivier Charbon, Télécom OBJECT,
Trésorier Pierre Yves Fraisse, ProxymaCS,
Secrétaire : Nicolas Terrier, Elan Bureautique
Président d'honneur : Guillaume Beyens, Cienum.

Retrouvez l'interview de Catherine Bocquet, présidente de Numélink et dirigeante de SFI Multimédia, sur la chaîne TL7


Contact