ABC Salles, en partenariat avec l'Office de Tourisme de Deauville présente la nouvelle exposition de Willy Rizzo

Découvrir Deauville, c’est marcher sur les Planches avec la mer pour jardin, c’est découvrir son architecture qui mêle les folies du Second Empire, l’âge d’or du style anglo-normand et les réalisations marquantes des années 1890.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

Deauville (PRWEB) 30 Septembre 2013

ABC Salles, en partenariat avec l'Office de Tourisme de Deauville peint le portrait de cette ville charmeuse qui a su attirer les artistes les plus célèbres.

Vivre Deauville, c’est se déconnecter pour se ressourcer et mieux réfléchir à demain. C’est confronter ses expériences, inventer de nouveaux défis pour toutes les femmes qui participent au Women’s forum, assister à la récompense d’un jeune photographe ou d’un écrivain inspiré par les mots et les notes. C’est entendre pour la première fois en public un jeune soliste.

Depuis sa fondation, Deauville enrichit son patrimoine. Lorsque l’on se promène dans la station, villas, manoirs, et autres bâtisses extraordinaires mettent en évidence une grande diversité de genres architecturaux. Cette multiplicité de références, mais aussi de caractères dominants, souvent répétés, ont forgé la personnalité de la ville.

Pour préserver et valoriser ces constructions qui ne demandent qu’à être découvertes, la ville a créé une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager où non moins de 555 bâtiments sont inscrits.

Si Deauville est associée depuis sa création aux courses, au polo ou aux ventes de Yearlings, elle rayonne et attire aussi dès sa création, écrivains, peintres, photographes, hommes politiques... Sous influence féminine, Deauville se joue des codes et impose un art de vivre décontracté, différent pour l’époque, attirant toutes les gazettes. Complices ou à l’origine de cette effervescence, créateurs de vêtements puis photographes et cinéastes ont, comme les peintres de plein air et les impressionnistes, puisé ici une inspiration influencée par la mer, la lumière, et l’atmosphère de la ville.

Cet esprit créatif inspire aujourd’hui à Deauville une politique culturelle ouverte, privilégiant la découverte, le partage et l’apprentissage. L’histoire récente de Deauville est jalonnée d’initiatives culturelles de premier plan : le Festival du Film Asiatique ouvert sur tout un continent, le Festival de musique de Pâques et l’Août musical qui accueillent de jeunes solistes en résidence ; une Saison Culturelle « d’hiver » depuis 1997 ; des rencontres littéraires et le festival Livres & Musiques pour explorer chaque année les liens entre les mots et les notes, Planche(s) Contact, festival autour de la photographie.

La ville de Deauville rend un hommage du 22 juin 2013 au 01 décembre 2013 au célèbre photographe Willy Rizzo décédé le 25 février 2013 à Paris. Ses photos, réalisées cinq ans après le débarquement, sont les premières photos publiées de Deauville de l’après-guerre. Willy Rizzo est alors l’un des plus talentueux photographes du tout nouveau Paris Match, il va vite devenir une légende et un prince du photojournalisme. Cette exposition originale consacré à l’un de ses premiers reportages est aussi un hommage de Deauville, 64 ans après, au photographe qui après l’avoir révélée dans son éclat de 1949, l’a ensuite adoptée en famille, pour en devenir l’un de ses plus fidèles résidents.

Publié par ABC Salles :Location de salle de mariage, salle de séminaire, salle de réunion


Contact

  • Sandrine CHARDON
    OFFICE DE TOURISME DE DEAUVILLE
    +33 231146952
    Email

Fichiers joints