La Communauté d'Agglomération Montluçonnaise lance la douzième édition du festival « Dire, Lire et Conter » qui se déroulera du 17 septembre au 16 novembre 2013

Avec l'arrivée de l'automne, s'installe le festival «Dire, Lire et Conter» et ses nombreux spectacles de contes programmés pour les oreilles des petites et grandes personnes. ABC Salles, partenaire de l'Office de tourisme de Montluçon présente l'événement.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

Dire, Lire et Conter

Montluçon (PRWEB) 30 Septembre 2013

ABC Salles, en partenariat avec l'Office de Tourisme de Montluçon, présente le festival "Dire, Lire et Conter" qui offre des moments propices à oublier l'ordinaire et à s'évader des réalités.

Des paroles, un peu de magie ? Et le conte nous invite au voyage, à l'échange, à la découverte de l'autre.

Cette année, en plus des 39 séances programmées sur le territoire de la Communauté d'Agglomération Montluçonnaise, trois séances seront accueillies dans des communes du « Pays de la Vallée de Montluçon et du Cher ». Plusieurs auteurs seront invités à cette édition.

Pierre Delye, amoureux des histoires, avec une tendresse particulière pour les contes merveilleux, c’est avec une gourmandise non dissimulée qu’il raconte la vraie nature de ses personnages. Parfois avec ironie mais sans cynisme. Ses histoires puisent dans notre mémoire et regorgent en même temps de clins d’œil à l’actualité.

Vincent Pensuet raconte, joue, chante, s’accompagne à l’accordéon diatonique et au concertina. Christophe Brégaint donne l’empreinte sonore de chaque journée : passant du steel-drum au bongo, du chékéré à la caisse claire, de l’udu au trombone…

Le temps d’un conte, Amadou Sanfo nous emmène en Afrique. Il nous montre la faune, les multiples cultures et traditions, les saisons, la savane, le désert, la vie quotidienne, la parole des sages. La présence d’instruments pour accompagner les chants et les histoires permet d’atteindre cette magie mélodique, véritable créatrice de mouvements et révélatrice de l’expression d’un style.

L’univers artistique de Frédérique Lanaure, nourri de collaborations avec des musiciens, des circassiens et des plasticiens s’est peu à peu dirigé vers l’art du conte, lui permettant d’approcher divers publics en offrant un objet artistique dans des lieux dont la fonction première n’est pas forcément le spectacle.

Gilles Bizouerne, amoureux d’histoires, explorent diverses formes de récits : du conte traditionnel à la nouvelle, de l’histoire contemporaine à l’épopée… Au gré de ses propositions artistiques, il fréquente des univers variés : l’absurde, l’héroïque, le merveilleux.

Mamadou Sall nous fait redécouvrir la Mauritanie dans sa diversité : du désert au fleuve, du fleuve à l’océan, de l’océan à la savane ! Sa gestuelle élégante accompagne les aventures des personnages humains et animaux. Graves ou drôles, les rythmes et chants les ponctuent et les ritournelles en wolof éveillent l’attention des spectateurs.

Conteuse au répertoire traditionnel mais aussi exploratrice des « nouvelles avenues » du conte, Arleen Thibault raconte avec délectation, finesse et talent, s’accompagnant à l’harmonica et aux pieds. La richesse de sa langue, sa voix puissante, sa forte présence sur scène font d’elle l’un des talents émergents du Québec.

Arnaud Redon fredonne, puisant dans les cultures orales et écrites, un répertoire fait d’images, de légendes et de vies. Des histoires, des comptines et des chants qui vont et qui dansent avec la voix où le merveilleux est un passage entre vérité et imaginaire.

Eric Pintus est tout en confidence. Homme sans regret, il a la pudeur facile, le haussement d’épaules amical, enclin à parler de ceux qu’il aime avant toute chose. Pour le décrire, les adjectifs se bousculent : baroudeur, complice, révolté, inquiétant, tendre, rugueux, émotif.

Enfin, Françoise Goigoux fait part de sa passion sur une citation : « pourquoi je raconte…parce que c’est le moment d’une rencontre intime entre celui qui écoute et l’histoire qui naît par la parole. Raconteuse, fileuse, passeuse d’histoire…J’invite celui qui écoute à me suivre, confiant sur le chemin du conte. Alors je tisse sur mon métier à conter, histoire de donner à s’écouter ».

Publié par ABC Salles, partenaire de l'Office de tourisme de Montluçon : location de salles de séminaire, réunion, réception, mariage sur abcsalles.com