ONZIÈME KEELE MEETING SUR ALUMINIUM 28 février – 4 mars 2015, Lille, France

Des scientifiques du monde entier se rassemblent à Lille, en France pour le onzième Keele Meeting sur l’aluminium, organisé et animé par le Centre Birchall de l’université de Keele, la fondation DigestScience et l’université de Lille 2.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
"Vivre dans l’âge de l’aluminium présente bien sûr à la fois des avantages et des défis. Aujourd’hui, l’exposition humaine à ce métal présente toujours plus de défis et continuera de le faire tant que notre utilisation continuera à un rythme effréné".

(PRWEB) 18 Novembre 2014

Les présentations porteront non seulement sur le rôle de l’aluminium dans la maladie d’Alzheimer, le cancer du sein et d’autres pathologies humaines mais également sur sa toxicité pour les plantes et particulièrement le lot important de plantes cultivées dans le monde. A cette fin, les organisateurs remercient le Professeur Leon Kochian, de l’Université de Cornell qui a accepté de donner la seule conférence invitée du Keele Meeting : la conférence Birchall.

Ce sont les participants au congrès et la soumission de leurs derniers travaux (chacun dans leur domaine) qui détermine chaque année la richesse du programme scientifique. Celui-ci a toujours couvert tous les champs de la recherche scientifique en rapport avec l’histoire naturelle de la croute de métal la plus abondante de la terre. C’est sans aucun doute l’aspect multidisciplinaire et interdisciplinaire du Keele meeting qui a fait sa réputation, le rendant incontournable pour les chercheurs travaillant sur l’aluminium.

Christopher Exley, Professeur en chimie bioinorganique au centre Birchall, laboratoire Lennard-Jones à l’Université de Keele (UK), et directeur scientifique du meeting explique :
"Avec une première édition en 1995, nous célébrons cette année les 20 ans du Keele Meeting ! Le mérite en revient à la « famille de l’aluminium » qui a su le faire vivre et grandir durant ces vingt dernières années.

Vivre dans l’âge de l’aluminium présente bien sûr à la fois des avantages et des défis. Aujourd’hui, l’exposition humaine à ce métal présente toujours plus de défis et continuera de le faire tant que notre utilisation continuera à un rythme effréné. Le Keele Meeting ira là où d’autres congrès scientifiques ont peur de s’aventurer ! Nous croyons qu’il est capital de soulever les controverses inéluctables liées à cet âge de l’aluminium.

Il est d’une importance primordiale que l’aluminium soit utilisé en toute sécurité et de façon efficace dans ses multiples applications de la vie moderne. Il est essentiel que nous levions le sujet de son écotoxicité et de son rôle dans les maladies humaines et plus particulièrement celles du système nerveux central dont la maladie d’Alzheimer. Il est évident que nous sommes confrontés quotidiennement à l’aluminium dans des domaines où son innocuité n’a jamais été testée et encore moins démontrée tels que la vaccination, l’immunothérapie et les cosmétiques".

Le programme scientifique sera publié sur le Site début décembre :
Informations: http://www.keele.ac.uk/aluminium/keelemeetings/2015/
Pour s’inscrire; http://www.digestscience.com/fr/les-evenements/agenda/evenements-scientifiques-et-medicaux/workshops/720-28-february-4-march-2015-the-eleventh-keele-meeting-on-aluminium
Pour tout renseignements: c.exley@keele.ac.uk


Contact

  • Stéphanie LAGNY
    DIGESTSCIENCE
    03.20.96.81.26
    Email