Leggett Immobilier à Lyon, une ville en constante progression

La conseillère en immobilier Laurence Husni, travaille pour Leggett Immobilier à Lyon. Elle est récemment devenue aussi ambassadrice « Only Lyon », une opération séduction de la ville en direction de l’international à l’occasion de la nouvelle liaison Lyon-Londres par Eurostar et la confirmation de la place de Lyon au palmarès des villes où il fait bon investir dans l’immobilier.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
Nouveaux appartements au sein de la Résidence Kanji, à Lyon, quartier Monplaisir dans le 8ème arrondissement.

Nouveaux appartements au sein de la Résidence Kanji, à Lyon, quartier Monplaisir dans le 8ème arrondissement.

Les investisseurs sont de retour sur le marché du neuf.

Le classement annuel établi par Explorimmoneuf a porté Lyon au rang des villes les plus attractives sur le plan immobilier. Selon ce classement, Toulouse est en tête, Lyon deuxième et Nantes occupe la troisième place du podium. « Il faut savoir que l’an passé Lyon était seulement quatrième du classement. Si elle se hisse aujourd’hui au deuxième rang, il me semble que c’est parce que cette ville est en constante progression », déclare Laurence Husni. « Les marqueurs de ce dynamisme se retrouvent tant dans la démographie, l’emploi, la vie universitaire que sur le plan immobilier. L’étude a pris en compte l’évolution des prix dans le neuf et dans l’ancien. Alors qu’en 2014 les prix ont continué de baisser dans la plupart des villes (surtout dans l’ancien), Lyon fait partie des exceptions qui conservent des prix en hausse (au même titre que Bordeaux, Toulouse, Metz, Aix-en-Provence, Amiens et Angers) ».

Le retour des investisseurs dans le neuf

« Après quelques temps de frilosité », poursuit Laurence Husni, « les investisseurs sont de retour sur le marché du neuf. Les taux d'intérêt sont historiquement bas et le dispositif Pinel possède de solides avantages. Un nouveau zonage a fait passer la ville de B1 en zone A ce qui a rendu le rendement du dispositif encore plus performant. Lyon possède en matière d‘immobilier de solides fondamentaux et travaille activement à la valorisation de ses friches industrielles en organisant des réaménagements de grande ampleur. Lyon Confluence, Lyon Part-Dieu, Gerland, Carré de Soie, et d’autres sites comme Vaise, le Pôle économique de l’Ouest et de l’Est (Porte des Alpes) sont en plein développement. On y construit des logements, des équipements publics, des bureaux ou des commerces destinés à accueillir des entreprises et la population. Sans oublier la reconversion de l'Hôtel Dieu, en un Hôtel 5 étoiles – avec commerces et bureaux, démarrée le 3 avril dernier : 43 mois de travaux, 40000 m2 de bâtiments à réhabiliter et 8000 m2 de cours et de jardins. Il s'agit de la plus grande rénovation privée de monument historique jamais réalisée sur le territoire. Le marché lyonnais est riche par la variété de ses offres, tant en termes de produits, de sites que de prix. Il est économiquement stable et qualitatif pour les investisseurs. Il est à noté que chez Leggett Immobilier nous avons enregistré une forte augmentation des ventes VEFA (Ventes en état de futur achèvement) au cours de ces derniers mois».

Lyon en chiffres : En 2014, 870 M€ ont été investis sur le marché lyonnais. Un chiffre qui équivaut au score des 7 grandes métropoles françaises réunies et à 17% du volume global de l’investissement en région. Ce volume se répartit de la façon suivante : 585 M€ en bureaux, 139 M€ en logistique, 27 M€ en locaux d’activités, 31 M€ en commerce et 86 M€ en santé.


Contact