Leggett Immobilier enregistre une notable progression des ventes aux acheteurs anglais au cours du premier semestre de 2015

Leggett Immobilier, l'agence française spécialisée dans les ventes à l'international, annonce une activité en progression au cours du premier semestre de l'année 2015, avec un nombre d'acheteurs britanniques qui augmente de 49% par rapport au premier semestre 2014. Son développement sur le marché immobilier franco-français connait un renforcement très significatif, avec une progression de 22% du nombre des acheteurs français sur la même période.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
Karine Charriaud, gérante de Leggett Immobilier 
et Trevor Leggett,  président, dévoilent les bons chiffres de l'activité des six premiers mois de l'année.

Karine Charriaud, gérante de Leggett Immobilier et Trevor Leggett, président, dévoilent les bons chiffres de l'activité des six premiers mois de l'année

On enregistre un accroissement des acheteurs britanniques (+ 49 %) et des acheteurs français (+ 22 %).

Cette année, l'agence Leggett Immobilier a renforcé sa position de leader du marché pour les ventes à l’international. En Limousin, Aquitaine et Poitou-Charentes, environ un acheteur international sur trois a signé avec Leggett Immobilier. On enregistre en France depuis 2012 une forte progression de la clientèle du Royaume-Uni, qui passe de 24% à 32% aujourd’hui. Les autres clients internationaux venant principalement de Belgique, de Suisse, d’Italie, d’Allemagne et des Pays-Bas. En 2015, les acheteurs américains sont en nette progression, ainsi que les acheteurs venus de Suède. Concernant les 6 premiers mois de l’année, Leggett Immobilier enregistre une augmentation de 36,2% de ses ventes ; un accroissement des acheteurs britanniques (+ 49 %) et des acheteurs français (+ 22 %).

L'entreprise note que le nombre de recours au crédit a augmenté de 106% (par rapport aux 6 premiers mois de 2014). " Un résultat probablement dû à la baisse record des taux d’intérêt ", selon la gérante de Leggett Immobilier, Karine Charriaud. Qu'on pourrait voir encore croître dans les mois à venir, avec l'élargissement du PTZ à partir du 1er janvier 2016. Cette mesure qui vise à faciliter l’accès à la propriété devrait bénéficier à deux fois plus de ménages qu’aujourd’hui, selon le ministère du logement.

D'autre part, on constate que les taux des crédits immobiliers ont été revus à la baisse par bon nombre d'organismes bancaires (jusqu’à 1,5% sur 10 ans). Après un mouvement de hausse assez léger par rapport au discours catastrophique ambiant de cet été, on assiste à un nouveau recul des taux en cette fin d’année. " Pour moi, c'est une tendance qui devrait se poursuivre dans les semaines et mois à venir. Visiblement les établissements bancaires ont fait le choix de démarrer l'année 2016 sous un angle plutôt commercial. On ne peut que s'en féliciter ", s'exprime Karine Charriaud.


Contact