Objectif 2016 du réseau immobilier Sextant France: doubler le nombre de ses mandataires d’ici la fin de l’année.

Comparable au phénomène Uber, la montée des réseaux de mandataires révolutionne actuellement le marché de l’immobilier français. En effet, il s’agit là aussi de travailleurs indépendants qui préfèrent travailler pour eux-mêmes, aménager leurs emplois du temps et être rémunérés en fonction de leurs efforts personnels.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
recrutement mandataire 2016

recrutement mandataire 2016

Les réseaux de mandataires en immobilier suivent le modèle UBER en révolutionnant le métier d'agent immobilier.

Comparable au phénomène Uber, la montée des réseaux de mandataires révolutionne actuellement le marché de l’immobilier français. En effet, il s’agit là aussi de travailleurs indépendants qui préfèrent travailler pour eux-mêmes, aménager leurs emplois du temps et être rémunérés en fonction de leurs efforts personnels.

Ces dernières années, les réseaux de mandataires en immobilier se sont multipliés. À l’image du groupe Sextant France, leader mondial de la vente de propriétés françaises aux étrangers, les mandataires ont désormais une place importante dans le paysage immobilier français. Ce phénomène aura tendance à s’accentuer à l’avenir, les générations Y et Z ayant de plus en plus de mal à accepter les contraintes du statut de salarié. Cependant, cette progression ne plait pas à tout le monde et les agences immobilières traditionnelles ne voient pas d’un très bon œil l’arrivée de cette nouvelle concurrence.

Une croissance sans ralentissement

Presque inexistants il y a un peu plus de dix ans, les réseaux de mandataires sont plus nombreux chaque année et effectuent de plus en plus de transactions immobilières. Selon une récente étude du cabinet d’analyses Xerfi, en 2015, les mandataires en immobilier ont réalisé 12% des parts de marché. Brice Bonato et Matthieu Cany, co-fondateurs du réseau Sextant France, estiment que les réseaux de mandataires vont continuer à progresser en 2016 pour atteindre 15% des transactions, soit 105 000 ventes par an. De plus, d’après le Syremi (syndicat des réseaux de mandataires en immobilier), ces réseaux réaliseraient aujourd’hui une vente sur six. Ils réussissent donc à convaincre de plus en plus de ménages grâce à des avantages concurrentiels indéniables.

Dans ce cadre-là, le réseau Sextant France s’est fixé comme objectif de doubler le nombre de ses mandataires sur l’année 2016, et ainsi passer de 75 mandataires à fin 2015 à 150 à fin 2016. Etant un réseau s’adressant essentiellement à des professionnels de l’immobilier disposant d’au moins 2 à 3 ans d’expérience dans le métier en tant que négociateur salarié ou agent commercial indépendant, rattaché à une agence locale ou un réseau concurrent, cet objectif est ambitieux par rapport aux autres réseaux de mandataires qui sont en général bien moins exigeants concernant le profil de leurs nouvelles recrues.

Pourquoi les mandataires ont-ils tant de succès?

Une des principales raisons qui explique le succès des réseaux de mandataires est probablement le montant des commissions pratiquées, souvent bien moins élevées que dans les agences dites traditionnelles. Ce qui est un plus pour les vendeurs, le pouvoir d’achat s’étant clairement affaibli ces dernières années. Cette capacité à pratiquer des honoraires réduits s’explique en partie par les économies réalisées grâce à l’absence d’agence physique, et en partie grâce aux économies d’échelle sur les couts de publicité dont bénéficient les réseaux de par le nombre importants des biens qu’ils mettent en publicité sur les principaux portails immobiliers tels que SeLoger ou Explorimmo, qui représentent pour eux leur vitrine principale.

En résumé, le développement des réseaux de mandataires en immobilier n’est pas un épiphénomène isolé et passager mais une véritable révolution sur le marché de l’immobilier français. Cependant, le secteur est encore jeune et doit combler un déficit de notoriété face aux grandes enseignes de l’immobilier traditionnelles. Ce n’est plus qu’une question de temps maintenant avant que les principaux réseaux de mandataires en immobilier soient aussi connus du commun des mortels que les grandes enseignes de l’immobilier qui appartiennent déjà presque au passé.


Contact

Follow us on: Contact's Google Plus