Mexico met de l’avant ses politiques de gestion de l’environnement et de santé au forum de l’OCDE

Le maire de Mexico a présenté des politiques publiques à succès de sa ville qui ont été reproduites dans d’autres États du Mexique et ailleurs dans le monde

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
OCDE Forum
C’est une bonne chose que l’on vive plus longtemps grâce aux avancements de la médecine, mais il faut se préparer maintenant.

Ville de Mexico – Le maire de la capitale mexicaine, chef du gouvernement de la Ville de Mexico, Miguel Ángel Mancera, a participé à titre d’orateur invité au Forum international de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui se déroulait à Paris le 31 mai et 1er juin.

Le maire de la capitale mexicaine et la maire de Malmö, en Suède, ont été appelés à échanger sur les Villes inclusives, thème du forum de l’OCDE cette année. Durant la rencontre, Miguel Angel Mancera a présenté des politiques publiques à succès de la Ville de Mexico comme le programme Le Médecin chez toi, qui a été reproduit dans d’autres États du Mexique et ailleurs dans le monde.

Lancé en 2014, le programme Le Medecin chez toi a permis de déployer des milliers de médecins, de psychologues et de travailleurs sociaux pour offrir des soins à domicile et ainsi répondre aux besoins de santé de la frange d’habitants la plus marginalisée de la ville. Le programme a permis d’identifier des besoins pressants en santé comme les problèmes d’hypertension et de diabète pour pouvoir ensuite prévenir plutôt que de guérir.

Questionné sur les mesures implantées pour favoriser une croissance économique inclusive et durable de Mexico, Miguel Angel Mancera a tenu à souligner que la ville était en train de mettre en place une nouvelle réforme constitutionnelle qui permettra de mieux assurer les droits et libertés des habitants de la ville tout en améliorant leur qualité de vie. De plus, le maire a récemment proposé de hausser le salaire minimum du pays qui se chiffre à 3,55 € (73,04 pesos) par jour et accuse, souligne-t-il, un retard de 30 ans.

« Ce n’est pas possible de devenir une ville inclusive si plus de sept millions de personnes vivent sous le seuil de la pauvreté alimentaire comme c’est le cas à Mexico », a-t-il déploré, ajoutant que « la hausse du salaire minimum est la prochaine étape » à franchir en matière d’amélioration du revenu familial.

Le gouvernement de Miguel Angel Mancera investit plus de 160 milliards de pesos, soit l’équivalent d’environ 773 millions d’euros, dans les programmes sociaux de la ville. Le maire de Mexico a souligné que ces fonds permettaient notamment d’améliorer les conditions de vie des quelque 500 000 personnes âgées qui résident à Mexico. Il a aussi souligné que la Ville devait se préparer au vieillissement accéléré de sa population.

« C’est une bonne chose que l’on vive plus longtemps grâce aux avancements de la médecine, mais il faut se préparer maintenant. Nous souhaitons renforcer notre programme de pension alimentaire destinée aux aînés et leur offrir du travail et des possibilités de crédit. », a-t-il souligné.

De plus, Miguel Angel Mancera a précisé que l’initiative Zéro rejeté permettait à des jeunes travailleurs de reprendre leurs études dans des universités de prestige de la ville. Pour les jeunes professionnels, le maire a souligné que la Ville de Mexico avait mis en place des horaires plus flexibles, permettant aux employés de quitter plus tôt le vendredi ou de travailler à la maison. « On allège la circulation dans la ville et les professionnels passent ainsi moins de temps au travail et plus de temps en famille. On améliore en fin de compte leurs conditions de vie », a-t-il mentionné.

En ce qui a trait à l’environnement, la mégalopole mexicaine occupe maintenant le 541e rang des villes les plus polluées. Le maire a souligné que le gouvernement du Mexique a récemment abaissé les normes en termes de qualité de l’air, ce qui a forcé la ville à mettre en place un plan d’urgence pour diminuer les contaminants. « Nous ne voulons plus de taxis qui roulent à l’essence ou au diésel, mais plutôt des taxis hybrides ou électriques », a-t-il affirmé, en précisant que la ville allait bientôt lancer un plan de financement qui permettra aux propriétaires de taxi de changer leur véhicule à essence par un véhicule hybride.

La participation de Miguel Angel Mancera a permis de mettre la ville de Mexico sur la sellette en présentant des politiques publiques novatrices, destinées à augmenter la productivité et à inclure les groupes marginalisés à la société. Le forum de l’OCDE a réuni quelque 250 intervenants de haut niveau en provenance de 80 pays ainsi que des représentants de gouvernement, des experts internationaux et des personnalités éminentes du monde universitaire et de la société civile.

Pour plus d’informations: http://cdmx-villeinclusive.com/


Contact

  • Miguel Ángel Mancera Espinosa
    France
    +91 9990285398
    Email

Fichiers joints

Miguel Angel Mancera

Le gouvernement de Miguel Angel Mancera investit plus de 160 milliards de pesos, soit l’équivalent d’environ 773 millions d’euros, dans les programmes sociaux de la ville


OCDE Forum

Le gouvernement de Miguel Angel Mancera investit plus de 160 milliards de pesos, soit l’équivalent d’environ 773 millions d’euros, dans les programmes sociaux de la ville. Le maire de Mexico a souligné que ces fonds permettaient notamment d’améliorer les


Miguel Angel Mancera Espinosa Forum de l’OCDE

, Miguel Angel Mancera a présenté des politiques publiques à succès de la Ville de Mexico comme le programme Le Médecin chez toi, qui a été reproduit dans d’autres États du Mexique et ailleurs dans le monde.


Forum international de l’Organisation

Le maire de Mexico a présenté des politiques publiques à succès de sa ville qui ont été reproduites dans d’autres États du Mexique et ailleurs dans le monde