Grand Prix EADS Brigitte Plateau Grenoble INP

Brigitte Plateau, Grand Prix des sciences de l’informatique et de leurs applications, récompensée par la Fondation EADS pour ses travaux sur la modélisation des systèmes d’attente

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

Brigitte Plateau

Pour prendre en compte la structure distribuée du système étudié, le modèle est exprimé sous la forme d’un produit tensoriel généralisé de processus de Markov,

Grenoble (PRWEB) 16 Octobre 2012

Administrateur général de Grenoble INP depuis février 2012, Brigitte Plateau a été choisie par la Fondation EADS pour recevoir le Grand Prix annuel des sciences de l’informatique et de leurs applications. Ce prix qui lui sera remis le 16 octobre prochain à l’académie des sciences récompense ses travaux sur les performances des systèmes informatiques répartis et parallèles.

Normalienne et agrégée de mathématiques, Brigitte Plateau choisit après son doctorat de travailler sur la modélisation mathématique des systèmes d’attente, l’algorithmique distribuée et les calculateurs massivement parallèles au CNRS au LRI (Laboratoire de Recherche en Informatique) de l’université de Paris- XII à Orsay.

La problématique des systèmes d’attente en informatique a connu un essor dans les années 60 avec la définition de puissants théorèmes, mais s’est ensuite heurtée à des difficultés théoriques majeures alors même que les besoins applicatifs grandissaient en nombre et en complexité. Guidée par son bagage mathématique et son intuition, Brigitte Plateau élabore alors des modèles qui permettant de capturer la complexité pour la transcrire en une formulation mathématique qui puisse être calculée efficacement.

« Pour prendre en compte la structure distribuée du système étudié, le modèle est exprimé sous la forme d’un produit tensoriel généralisé de processus de Markov, explique-t-elle. Des algorithmes numériques performants permettent, en utilisant la structure du modèle, de réduire l’espace mémoire et de diminuer la complexité du calcul. »

De retour à Grenoble INP en 1988, après avoir enseigné aux Etats-Unis à l’université du Maryland, Brigitte Plateau vérifie l’efficacité de ses algorithmes sur des réseaux de machines parallèles expérimentales et novatrices mis en œuvre au sein du groupe qu’elle dirigeait.

Les trois décennies de recherche de Brigitte Plateau ont fait avancer la science sur la problématique du parallélisme et de la synchronisation. Ses travaux ont permis de mieux comprendre comment modéliser les phénomènes temporels et valent à Brigitte Plateau de recevoir le Grand Prix annuel de la Fondation EADS le 16 octobre 2012, à l’Académie des sciences.

A propos de Grenoble INP:

Grand Établissement d'Enseignement Supérieur qui regroupe 6 écoles d'ingénieurs, 29 laboratoires, et un centre de valorisation industrielle. L'une des meilleures universités technologiques européennes dans six domaines clés : énergie, environnement, micro et nanotechnologies, information et communication, matériaux, systèmes de production.


Contact

Fichiers joints