Le Parc National De Port-Cros : La Campagne De Prospection Des Algues Envahissantes Commence Dans Les Eaux De Porquerolles

Actuellement, dans les fonds de Porquerolles se tient la 19eme campagne annuelle de recherche et d’éradication de Caulerpa taxifolia . Elle s’achèvera le 23 septembre 2012 avant que ne débute celle de Port-Cros début octobre.

  • Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend

Actuellement, dans les fonds de Porquerolles se tient la 19eme campagne annuelle de recherche et d’éradication de Caulerpa taxifolia . Elle s’achèvera le 23 septembre 2012 avant que ne débute celle de Port-Cros début octobre.

Maintenir la biodiversité:
Le parc national de Port-Cros, est le garant de la biodiversité (terrestre et marine) des îles de Porquerolles et de Port-Cros, de leurs protections et gestions. Pour cela le parc national lutte contre les espèces invasives dont la Caulerpa taxifolia . Le parc national organise chaque année à l’automne une mission de prospection des zones de mouillage en vue de déceler la présence de l’algue envahissante Caulerpa taxifolia

Les plongeurs éco -responsables s'engagent bénévolement dans ces missions:
Des stratégies de prospection, des mesures de prévention, de contrôle et de lutte sont mises en œuvres avec la participation de nombreux acteurs, sur le principe du partenariat.
Une relation organisée et positive entre les plongeurs, utilisateurs de l’espace, et le Parc national, gestionnaire s'est ainsi mise en place et se poursuit depuis 19 ans.

Des résultats encourageants:
Les résultats des missions Caulerpa taxifolia 2011 sont en ligne

    Porquerolles : http://fr.calameo.com/books/000318363574fe516d911

    Port-Cros : http://fr.calameo.com/books/0003183631c2709d6acf7

Ils permettent d'affirmer que la situation est sous contrôle, ce qui n'est pas le cas pour la Caulerpa Racemosa ( Données publiées par l'Observatoire sur l’expansion des Caulerpas : http://www.observatoire-marin.com/milieu_caulerpa.htm)

Objectif final : protéger la biodiversité marine.
Dans la zone du parc, la Posidonie, flore spécifique se rassemblant en herbiers, est un lieu de prédilection et de reproduction de nombreuses espèces de poissons méditerranéens. Si la réglementation protège les herbiers de toute agression humaine, elle ne peut les protéger de deux algues prédatrices, la Caulerpa Taxifolia et la Caulerpa Racemosa, qui se répandent dangereusement en méditerranée.


Contact

Fichiers joints